Retour à la page d'accueil


Annuaire Géologie et Sciences apparentées

Catégorie : Charbon

Proposer un site dans Charbon

1 seul site dans cette catégorie

Un titre de site précédé d'un n° concerne le département français portant ce n°.
Cliquer sur le titre d'un site pour atteindre le site dans une autre fenêtre.
indique un partenaire du site - indique un site apprécié du webmestre.
Les images à bord épais brun sont agrandies par un clic sur celles-ci.
En absence ou non d'image pour le site, placer le curseur avec la souris sur permet d'obtenir un aperçu de la page.
Le pagerank Google est affiché mais n'est pas toujours connu.
Accès rapide : Le charbon

Le charbon Image
| Site n° 441 | 0 hits depuis le 18/11/2013 | Pagerank : PageRank Actuel |
Charbon est un terme générique qui désigne un ensemble de combustibles solides de compositions et de pouvoir calorifiques très variés. Ces combustibles ont en commun une origine végétale et quatre composants en proportion variable : une matière carbonée, de l'eau, des gaz et une phase pierreuse.

Le charbon a été le combustible quasi unique de la révolution industrielle du I9 ème siècle avec le développement du moteur à vapeur et l'accroissement des besoins de l'industrie sidérurgique. Depuis, le pétrole puis le nucléaire et le gaz sont venus compléter 'arsenal énergétique disponible et, aujourd'hui le charbon ne représente plus que 25 % de l'approvisionnement en énergie primaire de la planète.

La production de charbon mondiale est de 3,5 milliards de tonnes auxquelles s'ajoutent 900 millions de tonne de lignite. 50% du charbon produit sert à la production d'électricité, 16 % à la sidérurgie, 5 % aux cimenteries. Le solde, 29 %, au chauffage et aux autres industries, dont la carbochimie.

Les réserves sont considérables, de l'ordre de 1000 milliards de tonnes, soit 250 ans de consommation au rythme actuel, mais leur exploitation future pourrait être fortement concurrencée par l'existence d'autres sources d'énergie moins gourmandes en main d'œuvre et donc peut être moins onéreuses à terme, ainsi que par les limites imposées aux émissions de gaz à effet de serre.

Il reste que le charbon demeure irremplaçable pour certaines de ses applications, pour la réduction du minerai de fer en haut-fourneaux ou la carbochimie par exemple. Le charbon reste le premier producteur d'électricité malgré le handicap constitué par une teneur en hydrogène de 4 % inférieure à celui des produits pétroliers, qui a pour conséquence une émission de CO2 plus importante pour un même pouvoir calorifique. Des solutions existent, et sont progressivement mise en œuvre, pour réduire de façon très significative les rejets polluants.